Qu’apporte la transformation numérique au secteur médico-social ?

Un peu d’histoire sur le secteur du domicile…

Il y a 30 ans, lorsque les premiers logiciels de gestion d’aide à domicile ont été conçus, le secteur était encore très jeune. Majoritairement associatif, voire caritatif, il œuvrait principalement auprès des personnes les plus fragiles.

Différentes lois, telles que la loi Fillon, ou la loi Borloo, ont permis de structurer et booster le secteur. C’est ainsi que les structures privées ont vu le jour, et que les besoins d’informations (et d’informatisation) ont été de plus en plus importants.

Les éditeurs de logiciels ont accompagné le développement du secteur et l’ont fait grandir. Les logiciels de gestion de planning, de paie, de comptabilité se sont peu à peu développés, pour offrir plus de services aux utilisateurs.

Courant des années 2000, la télégestion a été une véritable révolution pour le secteur du domicile. Elle a permis de dématérialiser les feuilles de présence et de faciliter le traitement administratif des interventions.

Puis la télégestion est devenue mobile, apportant avec elle de nouveaux usages, et une nouvelle révolution…

Des besoins de plus en plus numériques pour les proches aidants ?

De nos jours, une grande majorité des proches aidants est équipée de smartphone et a accès au numérique. Cependant, comment font-ils aujourd’hui, pour s’assurer que les prestations ont bien été réalisées chez leurs parents ? Comment font-ils pour savoir quelles prestations ont été réalisées ? Faudra-t-il aller faire les courses ce week-end ? Et comment font-ils pour partager des informations importantes avec la structure ?

Les proches aidants « connectés » ont « besoin » d’accéder à toutes ces informations, car c’est ainsi qu’ils sont éduqués. Avoir les informations à portée de main, est devenu naturel pour eux, et notre devoir, en tant qu’éditeur, est d’y répondre. Car ne l’oublions pas : les jeunes d’aujourd’hui sont les vieux de demain !

Les jeunes d’aujourd’hui sont les vieux de demain !

Aujourd’hui, 1,2 millions de personnes sont dépendantes et 14 millions de personnes ont plus de 70 ans. Combien utilisent un téléphone mobile, connecté à internet ? 10% ? Mais dans 10 ans ? Le secteur du domicile a un bel avenir devant lui !

Ces trente dernières années, le secteur a connu de grands bouleversements, et ce n’est pas terminé !

Demain, les prestations d’aide à domicile seront commandées en ligne, les structures, de même que les intervenants, seront notés, likés ! Les données des utilisateurs seront collectées par leurs smartphones, grâce aux GAFAM et seront partagées aux structures aidantes pour apporter un service personnalisé et optimal aux clients.

Le challenge du secteur : créer un continuum de services

Le plus gros challenge, celui d’aujourd’hui et pour demain, c’est d’apporter un continuum dans les services à domicile. Parce que les jeunes d’aujourd’hui, sont les vieux de demain, ils vont avoir besoin de services tout au long de leur vie : d’abord pour s’occuper de leurs enfants (ou de leurs parents !), puis pour s’occuper du ménage, du repassage, bientôt du jardinage, et enfin de leur dépendance…

Aujourd’hui, malgré quelques progrès, le secteur du domicile est toujours organisé en silo. Les SAP, les SAAD, les SSIAD, l’HAD n’ont pas encore tous pris le chemin de l’interopérabilité.
Accompagner les structures dans cette transformation, c’est aussi le métier de l’éditeur informatique.

Nous vous avons accompagné depuis toutes ces années, et l’avenir est à construire ! Notre objectif doit être le même pour tous : adresser une réponse commune à vos clients !

De nouveaux métiers liés à la transformation numérique du secteur

A la fois pour faciliter le quotidien des proches aidants, lorsqu’un accompagnement est à mettre en place, mais aussi pour aider les séniors à devenir acteur de leur dépendance, de nouveaux métiers voient le jour. C’est le cas par exemple des coordonnateurs de vie à domicile, ou encore des conseillers grand âge…

Ces métiers, encore assez méconnus commencent à émerger et à faire parler d’eux. Et ce n’est que le début, car la révolution est en marche !

Cet article vous a plu ? Vous voulez en savoir plus ? Visionnez l’entretien d’Arnaud Duglué, Directeur général d’Arche MC2 qui développe ce sujet passionnant !

Florian DAVID
Florian DAVID

Pour aller plus loin

Haut de page